L’eau de javel : toxique pour vos poumons

javel

L’utilisation régulière de produits désinfectants tels que l’eau de javel augmenterait le risque de BPCO, et de cancer du poumon selon une nouvelle étude.

L’eau de Javel, qu’est-ce que c’est ?

Le composé chimique de l’eau de Javel, c’est de l’hypochlorite de sodium, du chlore dissout dans une solution de potasse. C’est à l’hôpital, pour lutter contre la tuberculose, que l’eau de Javel a acquis sa réputation au XIXe siècle. Aujourd’hui, 7 ménages sur 10 y ont recours, ce qui fait de la France le 5e pays consommateur d’eau de Javel dans le monde, le 2e en Europe derrière l’Espagne.

 

L’eau de Javel pollue l’environnement

Le chlore contenu dans l’eau de Javel est très préjudiciable pour l’environnement. Une fois passé dans l’air par évaporation, il s’associe à d’autres substances pour composer des cocktails organochlorés, très persistants dans l’air, l’eau et les sols. Par ailleurs, l’usage de l’eau de Javel est à bannir lorsqu’on possède une fosse septique. En tuant toutes les bactéries, elle empêche la fosse de fonctionner.

Un risque de BPCO accru de 24 à 32%

Utilisée comme nettoyant ménager, l’eau de javel a des propriétés détachantes, blanchissantes et désinfectantes. Problème : ce type de produit augmenterait également le risque de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une inflammation des bronches qui entraîne une gêne respiratoire. C’est en tout cas ce que révèle une étude menée par l’Université de Harvard et de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm), présentée lors du congrès international de la Société Européenne de Pneumologie.

Un risque de cancer du poumon accru de 35 %

L’eau de javel contient des particules qui se fixent aux alvéoles pulmonaires et provoque une inflamation chronique qui a terme peut entrainer une tumeur au poumons. Donc ne vous croyez pas a l’abrit de ce cancer si vous etes un non fumeur. Le tabagisme passif ,la pollution de votre air interieur, les produits que vous utilisez, peuvent endomager vos poumons aussi bien que le ferait la cigarette.

 

Comment se passer de l’eau de Javel ?

Le vinaigre blanc est le champion toutes catégorie du nettoyage écologique ! Il est naturellement :

  • désinfectant
  • nettoyant
  • désodorisant
  • assouplissant
  • détartrant

Pour plus d’informations sur ses usages dans la maison, lisez le dossier que nous lui avons consacré : Le vinaigre blanc, l’arme du nettoyage écolo

Le vinaigre blanc est complètement biodégradable, ce qui en fait un produit écologique parfait.

Les savons à base d’huile végétale sont de très bons antibactériens. En tête, le savon à l’huile de lin, le savon noir, ou encore le véritable savon de Marseille. Dégageant une odeur agréable, ils sont tous indiqués pour nettoyer de grandes surfaces comme les sols.

Le bicarbonate de soude

bicarbonate-de-soudeLe bicarbonate de soude (ou plus exactement le bicarbonate de sodium pour les puristes) est très efficace quand on recherche l’effet blanchissant de l’eau de javel au naturel. Il enlève les taches et a également un pouvoir adoucissant sur le linge.

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*