Le sucre est définitivement un aliment toxique

Un endocrinologue américain a enlevé le sucre ajouté du régime de 43 enfants obèses. Au bout de 10 jours, leur maladie métabolique a été renversée.

Le Dr Robert Lustig est un endocrinologue pédiatrique américain de l’Université de Californie. Il a passé les 16 dernières années de sa vie à soigner l’obésité infantile et à étudier les effets métaboliques du sucre alimentaire, qu’il considère comme un poison comparable à l’éthanol. Avec sa dernière étude publiée dans la revue scientifique Obesity, le Dr Lustig pense avoir enfin obtenu la preuve que le sucre est toxique.

Un régime sans sucre ajouté

« Au lieu de donner du sucre ajouté à des adultes pour voir s’ils tombaient malades, nous avons enlevé le sucre ajouté du régime de 43 enfants obèses qui étaient déjà malades, pour voir s’ils allaient mieux. Mais nous avons conservé le même nombre de calories pour qu’ils maintiennent leur poids et que l’on ne puisse pas dire que la perte de poids était la raison de l’amélioration de leur santé » explique le Dr Lustig.

Pendant 9 jours, les médecins ont préparé les repas des enfants avec les mêmes matières grasses, protéines et teneur en glucides que leur régime alimentaire maison, mais dans la fraction glucidique ils ont substitué le sucre par l’amidon. Ils ont ainsi réduit leur consommation de sucre qui est passée de 28% à 10% de leur apport calorique quotidien, soit la recommandation nutritionnelle actuelle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Nous avons été étonnés par les résultats. La pression artérielle diastolique a diminué de 5 points. Les niveaux de graisse dans le sang ont chuté abruptement. La glycémie à jeun a diminué de 5 points, la tolérance au glucose s’est nettement améliorée, et les niveaux d’insuline ont diminué de 50%. En d’autres termes nous avons renversé leur maladie métabolique en seulement 10 jours, même en mangeant des aliments transformés, en enlevant simplement le sucre ajouté et en le substituant par de l’amidon. »

Limiter le sucre à 5% des apports énergétiques

Bien que cette étude ne prouve pas que le sucre est la seule cause de maladie métabolique, il démontre clairement qu’il en est un des facteurs aisément modifiables.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*