Les 10 meilleurs légumes pour votre sante

Découvrez les 10 légumes considérés comme les meilleurs pour rester en bonne santé.

On vous a souvent dit de manger beaucoup de légumes,qu’ils etaitent bon pour votre santé. Mais il faut savoir lequels, car tous les légumes ne se valent pas et n’ont pas les meme priorités.Nous avons sélectionné les 10 meilleurs légumes les plus interessants au point de vue nutrionnel.

La tomate

Riche en vitamines A, B3, B6, C, E, K, en cuivre, en manganèse et en potassium, la tomate fait partie des meilleurs légumes pour notre organisme.

Elle est également riche en lycopène, un antioxydant qui contribue à la prévention de certains cancers, notamment celui de la prostate.

D’autre part, une étude d’envergure menée chez des femmes a démontré que plus celles-ci consommaient de produits à base de tomates, plus elles réduisaient leurs risques de maladies cardiovasculaires .

 

Le brocoli

Légume de la famille des crucifères, le brocoli constitue une excellente source de vitamines C et K et une bonne source de vitamines A, B2, B5, B6, B9, E, de cuivre, de fer, de magnésium, de manganèse, de phosphore et de potassium.

Consommé plusieurs fois par semaine, le brocoli pourrait notamment être associé à un risque plus faible de cancer colorectal et de l’estomac, du poumon, de la prostate,et de cancer du sein chez la femme pré-ménopausée. On a aussi constaté une augmentation des chances de survie à un cancer de la vessie.

D’autre part, il a été démontré que la consommation de 5 portions ou plus de brocoli par semaine (une portion = 125 ml de brocoli cuit ou 250 ml de brocoli cru) chez la femme diminuait significativement les risques de mortalité due à une maladie cardiovasculaire.

Enfin, plusieurs études indiquent qu’un apport régulier en lutéine et en zéaxanthine, deux caroténoïdes présents en abondance dans le brocoli, est associé à un risque plus faible de dégénérescence maculaire et de cataracte

Les épinards

Les épinards, mais également les autres légumes feuillus vert foncé renferment des vitamines B9, B6 et K, du bêta-carotène, des fibres, du magnésium, du phosphore, du potassium, du zinc, du calcium et du manganèse. Ils contiennent également du fer, mais en quantité moindre qu’on le pensait autrefois.

Leurs pigments, lutéine, chlorophylle et xanthine, possèdent des propriétés antioxydantes qui interviennent dans la lutte contre les radicaux libres. La lutéine et la zéaxanthine auraient également des effets bénéfiques sur la santé de l’oeil et pourraient aider à prévenir certains cancers, notamment ceux du sein et du poumon.

Les épinards contiennent aussi de la bétaïne, un composé azoté dont la consommation pourrait aider à traiter certaines maladies du foie, comme la stéatose hépatique (« foie gras ») et réduirait la concentration sanguine d’homocystéine, un acide aminé qui, présent en trop grande quantité dans le sang, constitue un facteur de risque de maladie cardiovasculaire.

 

L’oignon

L’oignon contribuerait à la santé cardiovasculaire grâce à ses composés sulfurés et d’autres substances antioxydantes. Ces composés pourraient aider à abaisser le cholestérol et la tension artérielle en plus de jouer un rôle dans leur activité antiplaquettaire.

Quelques études épidémiologiques font valoir l’existence d’un lien entre la consommation d’oignon et la diminution de l’incidence de différents types de cancers comme le cancer du côlon, du larynx, des ovaires, du cerveau, de l’œsophage, du pharynx et de l’estomac.

L’ail

L’ail est un excellent allié pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle du fait de ses propriétés vasodilatatrices. Il possède également des propriétés antibactériennes, antiseptiques et antioxydantes[1].

Les composés sulfurés de l’ail, libérés lorsqu’il est coupé, sont associés à la fois à la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires.
Il aide aussi à une bonne santé intestinale grâce à l’inuline qu’il contient, un prébiotique naturel.
Enfin, les vitamines A, B, C et E en font un booster du système immunitaire.

 

La betterave

Grâce à son puissant pouvoir antioxydant, la betterave fait partie de ce qu’on appelle les « superaliments ». Elle est aussi une bonne source de vitamines A, K, B2, B9, de fibres, de calcium, de magnésium, de manganèse, de cuivre et de fer.

 De plus, il a été prouvé que la betterave permet de faciliter la circulation du sang en augmentant le taux de globules blancs et de globules rouges.

Des recherches ont par ailleurs indiqué que les caroténoïdes des feuilles de betterave pourraient contribuer à prévenir certains cancers, notamment le cancer du sein et le cancer du poumon et seraient associés à un risque plus faible de dégénérescence maculaire, de cataracte et de rétinite pigmentaire.

 

Le poivron

Le poivron fait partie des légumes les plus riches en vitamine C. Il contient également du bêta-carotène, ce qui lui confère un effet protecteur contre l’apparition de certaines maladies dégénératives associées au vieillissement.

De manière générale, les poivrons rouges contiennent plus d’antioxydants que les verts.

Le poivron rouge est une excellente source de vitamine A et une source de vitamines B2, B3, B5, B6 et de cuivre. Les poivrons vert et jaune sont des sources de vitamine B6, de manganèse, de cuivre. Le poivron jaune est une source de vitamine B9 et le poivron vert est une source de vitamine K.

La carotte

La carotte est très riche en provitamine A (ou bêta-carotène), qui agit à la fois comme antioxydant et comme précurseur de la vitamine A, indispensable à la croissance cellulaire, à la vision et au bon état de la peau.

 La carotte aurait la propriété d’abaisser le cholestérol et les triglycérides. Elle est aussi source de vitamines B1, B2, B3, B6, C, K, E, de fer, de phosphore et de potassium.

D’autre part, une étude effectuée auprès de plus de 120 000 femmes a conclu que celles qui consommaient de 2 à 4 portions de carottes par semaine présentaient 40 % moins de risque de souffrir d’un cancer du poumon comparativement à celles qui n’en consommaient pas. Avec une consommation de 5 portions ou plus, la diminution du risque atteignait 60 %

Le poireau

Le poireau est un légume à consommer sans modération car en plus d’être peu calorique, il contient un antioxydant de la famille des flavonoïdes, le kaempférol, qui protège des dommages causés par les radicaux libres et lui confère des vertus anticancéreuses.

Le poireau consommé cru contient des vitamines A, B6 et B9, C, du cuivre et du fer.

D’autre part, une étude a indiqué que l’extrait de poireau, administré à des lapins, entraînait une diminution du cholestérol total et du cholestérol-LDL (le « mauvais » cholestérol). Les flavonoïdes et les saponines contenus dans le poireau pourraient jouer un rôle dans ces effets.

Le chou

Qu’il soit chou-fleur, chou de Bruxelles ou bien chou rouge… Le chou est un allié de choix pour la prévention des cancers. En effet, il renferme des glucosinolates, des molécules qui contribueraient à limiter le développement du cancer du sein et de la prostate.

Cependant, les glucosinolates sont des substances hydrosolubles, c’est-à-dire qu’elles se dissolvent dans l’eau. Il ne faut donc pas faire cuire le chou dans une trop grande quantité d’eau pour en conserver ses propriétés santé.

Enfin, les choux sont source de vitamines B1, B6, C, K, de fer et de manganèse.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*